mar 27 février 2024
Initialisation
réduire la taille du texte
réduire la taille du texte
accessibilite
augmenter la taille du texte
réduire la taille du texte
plan du site
RSS
motscles
Favoris et partage


La Bastide d'Armagnac / Urbanisme et habitat / PLUI

Mise en place d'un PLUI

Les réunions de travail concernant la mise en place d'un PLUI à l'échelle de la communauté de communes ont commencé depuis ce printemps.

Pas d’inquiétude, notre carte communale perdurera jusqu’à la mise en place du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) qui la remplacera à l’horizon 2026.

Lorsque le PLUI sera adopté, les autorisations d’urbanisme (certificats d’urbanisme, déclarations préalables, permis de construire, ….) continueront à être reçues en mairie, sur les bases des règles inscrites dans le PLUI .

Notre village, de part ses caractéristiques patrimoniales possède également un autre document d’urbanisme qui concerne davantage le centre bourg et ses alentours, à savoir le règlement de la Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP). Ce règlement est à disposition sur le site internet de la mairie (rubrique urbanisme/habitat) et doit être consulté avant tout travaux de construction ou de rénovation. Il sera maintenu après la mise en place du PLUI.

Où en sommes-nous ? A partir de juillet 2021, les 27 communes de la Communauté de Communes des Landes d’Armagnac (CCLA) se sont réunies afin de réfléchir ensemble à la construction d’un projet global d’aménagement et d’urbanisme cohérent, selon les besoins de notre territoire.

L’échelle intercommunale avec une surface de 106 395 hectares, un bassin de vie de 11230 habitants, et des problématiques similaires, s’impose comme la bonne dimension à l’élaboration d’un tel document.

Le travail a commencé depuis ce printemps et les 47 délégués communautaires se sont entourés d’une équipe d’experts, le cabinet Metropolis de Bègles, qui leur apporteront leurs compétences en matière réglementaires et juridiques jusqu’à la phase finale.

Plusieurs étapes seront nécessaires : 1) le diagnostic et les enjeux, 2) l’écriture d’un projet d’aménagement et de développement durable, 3) la traduction réglementaire, etc....

A la fin de chaque étape, des réunions publiques seront organisées auprès de la population du territoire pour échanger sur l’avancement du projet, répondre aux questions, prendre en considération les observations. La première étape doit s’achever à l’automne et une première réunion sera organisée en suivant.